La glande thyroïde

L’une des situations suivantes vous semble-t-elle familière ?

  • Vous vous sentez tout le temps fatigué 
  • Vous avez une perte de cheveux  
  • Vous avez de la rétention d’eau 
  • Vous subissez une prise ou une perte de poids inexpliquée 
  • Votre libido est faible
  • Vous souffrez de syndrome prémenstruel ou de crampes menstruelles sévères. 
  • Vous avez des difficultés à tomber enceinte ou à rester enceinte
  • Vous êtes souvent constipé
  • Vous avez mal aux muscles et aux articulations
  • Votre peau est sèche et vos ongles sont cassants.
  • Vous avez facilement froid 
  • Vous n’arrivez pas à vous endormir ou à rester endormi. 
  • Vous avez un ‘brouillard’ cérébral
  • Vous avez des problèmes de mémoire
  • Vous luttez contre la dépression ou l’anxiété 
  • Vous avez des palpitations cardiaques
  • Vous avez une faible immunité 

Votre thyroïde peut être déséquilibrée. 

La thyroïde sécrète des hormones qui régulent la production d’énergie et le métabolisme de chaque cellule de votre corps. C’est pourquoi un dysfonctionnement de la thyroïde peut se manifester de plusieurs façons, en fonction des tissus touchés. 

La thyroïdite de Hashimoto est le type le plus courant d’insuffisance thyroïdienne ou d’hypothyroïdie. Il s’agit d’une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire produit des anticorps qui attaquent et détruisent les tissus sains de la thyroïde. Lorsque la glande thyroïde est endommagée, elle perd sa capacité à produire suffisamment d’hormones, ce qui entraîne un ralentissement de tous les processus de l’organisme. 

L’hyperthyroïdie se produit lorsque la thyroïde produit trop d’hormones. Par conséquent, tous les processus de l’organisme s’accélèrent. 

La maladie de Grave, également une affection auto-immune, est la cause la plus fréquente d’hyperthyroïdie. Dans ce cas, le système immunitaire crée des anticorps qui se fixent sur les cellules thyroïdiennes, les incitant à surproduire l’hormone thyroïdienne, ce qui peut provoquer un gonflement de la thyroïde et entraîner un goitre. 

Quelques causes de dysfonctionnement de la thyroïde: 

  • le stress
  • Le gluten et le Neu5gc siglec des mammifères
  • Carences en nutriments, notamment en sélénium, fer, iode, zinc et vitamine D
  • Les toxines
  • Dysfonctionnement du foie 
  • Inflammation
  • Génétique 
  • Infections
  • Des médicaments
  • Mauvaise santé intestinale et sensibilités alimentaires 

Que pouvez-vous faire pour traiter votre trouble thyroïdien ? 

1. Améliorez votre régime alimentaire

L’amélioration de votre alimentation peut faire une grande différence dans la santé de votre thyroïde. Privilégiez les fruits et légumes frais et biologiques ainsi que les noix, les graines et les algues qui contiennent les vitamines et les minéraux nécessaires pour un fonctionnement de votre thyroïde. 

Le gluten peut déclencher la formation d’anticorps qui attaquent non seulement les molécules de gluten mais aussi les tissus de la thyroïde. La caféine, le sucre raffiné et la farine peuvent déséquilibrer les hormones de stress, ce qui perturbe la thyroïde et altère la fonction intestinale.

2. Essayez d’éviter l’exposition aux toxines

Nous sommes de plus en plus exposés aux produits chimiques industriels : dans l’air, la nourriture, l’eau, les meubles, les produits ménagers, les produits de soins personnels, etc. 

Ces produits chimiques perturbent le bon fonctionnement du système endocrinien (notre système d’hormones). En fonction de votre patrimoine génétique, de votre régime alimentaire, de votre niveau de stress et d’autres facteurs de risque, une perturbation endocrinien peut affecter vos hormones sexuelles, vos hormones de stress, vos hormones thyroïdiennes ou les trois. 

Vous pouvez minimiser votre exposition en utilisant un filtre à eau, en évitant les aliments transformés, en utilisant des produits propres et sans produits chimiques, ainsi quand évitant des emballages et des bouteilles en plastique.  

3. Réduction du stress 

La réduction du stress est essentielle car le stress provoque la libération par les surrénales d’hormones de stress, dont le cortisol. L’excès de cortisol crée une inflammation, perturbe la fonction thyroïdienne, perturbe l’intestin et, d’une manière générale, perturbe l’ensemble de votre système. L’excès de cortisol peut également perturber l’hypophyse, qui, à son tour, peut perturber la thyroïde. 

4. Faites régulièrement de l’exercice

L’exercice modéré est important en raison de son rôle dans le soulagement du stress, dans la réduction de l’inflammation et dans l’augmentation du flux sanguin. L’exercice permet également de mieux dormir, ce qui est essentiel au processus de guérison. 

5. Faites de la nourriture votre médicament. 

Soutenez votre thyroïde avec ce petit-déjeuner. Sans gluten, sans sucre et sans produits laitiers, bon pour l’intestin et la thyroïde. 

Ingrédients :

  • 60 gr de flocons de sarrasin
  • ½ pomme, râpée
  • 125 ml de lait végétal
  • 125 ml de yaourt à base de plantes (coco, amande, pas le soja)
  • 1 cuillère à soupe de graines de courge
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue
  • 2 noix du Brésil
  • ¼ cuillère à café de sel marin

Mélangez tous les ingrédients ensemble dans un bol. Placez-le au réfrigérateur pendant toute une nuit.  Au moment de votre petit-déjeuner, vous pouvez ajouter un peu plus de lait végétal si nécessaire et une bonne garniture.

De bons choix pour la garniture:

– Fraises coupées en tranches, Myrtilles, Feuilles de menthe, Noix de Grenoble, Graines de courge, Graines de chia, Graines de chanvre

Un complément naturel peut être l’Ashwagandha. Il s’agit d’une herbe qui semble stimuler votre système endocrinien, stimulant les niveaux d’hormones thyroïdiennes en réduisant le cortisol, votre principale hormone de stress. L’ashwagandha est un adaptogène, vous devez donc l’utiliser pendant au moins 8 semaines avant de constater certains effets. Vous pouvez prendre 600 mg d’extrait de racine d’ashwagandha par jour. 

Remarque : l’ashwagandha ne doit pas être utilisé si vous avez une thyroïde hyperactive, car il peut stimuler les hormones thyroïdiennes et aggraver vos symptômes.

Il est toujours préférable de traiter la cause profonde de vos plaintes avec un thérapeute. Un thérapeute en Psycho-Neuro-Immuno-Endocrino (PNI) peut vous donner tous les conseils nécessaires pour vous aider à surmonter une maladie auto-immune. Demandez-moi de plus amples informations.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre approche?

Veuillez nous contacter ou laisser une demande de rappel.