Conseils pour une santé optimale 

Dans les prochaines semaines, vous pouvez vous attendre à ce qu’un nouveau conseil soit publié sur ce blog.

Conseil nr 1 : Motivation

Fixez un objectif SMART. Les efforts de changement sont plus fructueux lorsqu’ils sont SMART. Cela signifie : spécifique, mesurable, aquérir, réaliste et limité dans le temps.

  • Choisissez un objectif Spécifique, par exemple limiter les moments de repas à 3 par jour.
  • Mesurez vos progrès quotidiennement et notez-les dans un journal de bord.
  • Assurez-vous que vous pouvez Aquérir. Si c’est trop difficile, réduisez votre objectif.
  • Restez Réaliste. Cela vous aidera également à renforcer votre confiance en vous.
  • Limité dans le Temps. Choisissez une date et une heure pour commencer et vérifiez régulièrement dans votre journal de bord vos progrès et si vous devez faire des changements pour réussir.

Quels objectifs de style de vie pouvez-vous choisir ? Quels sont les petits pas que vous ferez pour atteindre un objectif éventuellement plus important, comme la perte de poids, le rétablissement de la douleur, des plaintes ou des maladies chroniques, l’amélioration de la condition physique générale, les sports d’élite, être en forme et vieillir en forme. Quoi qu’il en soit, commencez votre changement par un objectif réalisable. Un petit pas fait toute la différence. Réfléchissez et choisissez intelligemment, « SMART » :

  • Nombre d’heures de repas : 3 ou 2. Variez avec cela.
  • Jeûne intermittent : 12, 14, 15, 16 heures de jeûne. Là encore, pensez à la variété.
  • Choix et quantités des aliments
  • Exercice : sitting breaks, entraînement de force et d’endurance, exercice en extérieur et en intérieur, durée de l’activité.
  • Gestion du stress : faire quelque chose que vous aimez, mindfulness, yoga, méditation.
  • Techniques de respiration
  • Stimuli de froid ou de chaleur
  • Rythme du sommeil 

Si vous n’arrivez pas à le faire vous-même, demandez-moi de vous coacher. En ligne (teams ou Zoom) ou dans mon centre.

Conseil nr 2: à mieux manger. 

Par où commencer ?

Avec la conscience.

Notez pour vous-même pendant trois jours :

  • Quand vous mangez et ce que vous mangez. Vraiment à chaque fois que vous mettez quelque chose dans la bouche.  Comptez le nombre de fois.                                
  • Ce que vous faites en mangeant
  • Avez-vous votre assiette sur vos genoux, à portée de main, à votre bureau ou à table
  • Seul ou en compagnie

Mangez plus d’aliments non transformés

Peur de ne pas avoir de choix et que cela soit ennuyeux. Essayez quelque chose de nouveau.

Mettez-vous au défi de manger autant de produits différents que possible en une semaine. Vous pouvez tout compter: tout type de légumes, fruits, herbes, noix, graines, poisson, viande, céréales….. Chaque sorte compte pour 1. La variété fournit également un grand nombreplus de nutriments anti-inflammatoires et un plus large spectre de flore intestinale appropriée.

Considérez l’apport en liquide comme un verre d’eau « normal ». Toutes les cellules du corps ont besoin de liquides et cela protège contre la constipation. Ne sirotez pas tout au long de la journée, mais buvez quand vous avez soif et en bonne quantité. Cela est moins stressant pour vos reins.

Limitez votre consommation de protéines. Des gros morceaux de viande ou une assiette pleine de légumineuses taxeront votre système. À titre indicatif : viande et poisson de la taille d’un jeu carte et légumineuses de la taille d’une balle de golf.

Commencez par manger du poisson 2 fois par semaine, mais avec l’étiquette MSC. Les poissons d’élevage ASC contiennent souvent des hormones et des antibiotiques.

Évitez les repas et snack impulsifs. Si vous voulez grignoter, prévoyez des alternatives saines.

Conseils pour manger à l’extérieur :

  • ne choisissez pas de produits frits ou avec des sauces lourdes
  • Optez pour le poulet, le poisson ou la bonne viande : au four, poché ou grillé.
  • Optez pour des légumes et des salades en guise d’accompagnement. Demandez la sauce séparément, vous pourrez alors choisir si vous en prenez et quelle quantité. Vous pouvez également demander de l’huile d’olive à la place de la sauce.
  • Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas manger certaines choses, précisez-le lors de votre réservation. De nos jours, les chefs aiment relever le défi de préparer quelque chose de savoureux pour vous. Donnez leur le temps de se préparer.
  • Ne vous sentez pas obliger de finir votre assiette, si les portions sont trop grandes.
  • Si vous avez encore envie d’un dessert, partagez-le avec quelqu’un.
  • Si vous mangez avec des amis ou de la famille, préparez les parts à l’avance. De cette façon,    vous pouvez aussi les encourager à manger plus consciemment.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre approche?

Veuillez nous contacter ou laisser une demande de rappel.